enjambée

enjambée

enjambée [ ɑ̃ʒɑ̃be ] n. f.
XIIe; de en- et jambe
1Grand pas. Faire de grandes enjambées. Les enjambées de l'athlète. foulée. « Ses longues enjambées de faucheux » (Jaloux).
D'une enjambée : en enjambant en une seule fois. Fig. « Nous allons d'une enjambée franchir quatre ou cinq années de sa vie » (A. Daudet)(cf. D'un seul bond).
2Vieilli Distance représentée par l'écartement des jambes quand on marche d'un bon pas. « Le réservoir n'a que deux enjambées de large » (Fromentin).

enjambée nom féminin Action d'enjamber ; espace qu'on peut enjamber ; mouvement par lequel on franchit d'un grand pas une distance : Il avançait à grandes enjambées.

enjambée
n. f. Grand pas. Marcher à grandes enjambées.

⇒ENJAMBÉE, subst. fém.
A.— Action d'enjamber; pas le plus grand que peut faire une personne en étendant les jambes. Le baron, traversant et retraversant la rue déserte avec ces larges enjambées de l'homme satisfait de lui-même (SOULIÉ, Mém. diable, t. 1, 1837, p. 125) :
1. Avec cet esprit d'exactitude, M. Bonneau savait combien il lui fallait de ses petites enjambées pour mesurer la longueur d'une rue, et nécessairement combien d'enjambées nécessitait le tour de la ville.
CHAMPFLEURY, Les Bourgeois de Molinchart, 1855, p. 132.
1. P. méton. Écart entre les deux jambes, pris comme mesure. À vingt ou trente enjambées de moi (LAMART., Tailleur pierre, 1851, p. 415).
2. Fam., par exagération. Léon ne fit qu'une enjambée du commissariat à la rue Meslay (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 1, 1859, p. 393).
3. Rare, loc. adv. À l'enjambée. À califourchon. Il [un gendarme] était assis devant sa caserne, à l'enjambée, les bras sur le dossier de la chaise, la barbe sur les mains, la pipe à la bouche (GIONO, Chant monde, 1934, p. 129).
B.— P. métaph. et au fig. Passage rapide, sans transition, d'un domaine à un autre, d'une époque à une autre. Nous avons fait de grands pas dans les littératures étrangères depuis ce temps-là. Nos enjambées dans les champs de la pensée et dans la poésie ont été immenses (CHÊNEDOLLÉ, Journal, 1822, p. 111). Les comédiens, qui ont fait la veille leurs cinq lieues sur les routes normandes, vont en deux enjambées de Jérusalem à Rome et de l'enfance à la vieillesse (BRASILLACH, Corneille, 1938, p. 55).
Loc. adv. D'une enjambée. En une seule fois, d'un seul coup :
2. Montaigne a beau dire : « tous les pas mènent à la mort, le dernier y arrive », cela ne me prouve pas que j'aie dû parcourir ma carrière en une enjambée; qu'il ne devait y avoir que deux pas entre mon berceau et mon tombeau...
JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 5, 1814, p. 297.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 2e moitié XIIIe s. [ms.] enganbee (Perceval, 2e continuation, éd. Roach, 25470, leçon Ms. T). Dér. de jambe; préf. en-; suff. -é(e). Fréq. abs. littér. :250. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 114, b) 500; XXe s. : a) 544, b) 370.

enjambée [ɑ̃ʒɑ̃be] n. f.
ÉTYM. XIIe; de en-, jambe, et suff. -ée. → Enjamber.
1 Grand pas. || Faire de grandes enjambées. || Marcher à grandes, à longues enjambées (→ Accompagner, cit. 2).
1 Il faisait de si énormes enjambées qu'il était souvent obligé de s'arrêter pour attendre le reste de la troupe (…)
Th. Gautier, le Capitaine Fracasse, t. I, II, p. 67.
2 Je le regardai descendre la rue Saint-Benoît à grandes enjambées (…)
Alphonse Daudet, le Petit Chose, II, IX.
D'une enjambée : en une seule fois, d'un coup. || En deux enjambées, en quelques enjambées : vite.
(1862). Par métaphore :
3 (…) nous allons d'une enjambée franchir quatre ou cinq années de sa vie.
Alphonse Daudet, le Petit Chose, I, IV.
2 Vieilli. Distance représentée par l'écartement des jambes quand on marche.
4 Le réservoir n'a que deux enjambées de large.
E. Fromentin, Un été dans le Sahara, p. 84.
5 Comme l'écartement des semelles à chevrons correspond à sa propre enjambée d'homme à bout de forces, il s'est mis tout naturellement à poser les pieds dans les marques déjà faites.
A. Robbe-Grillet, Dans le labyrinthe, p. 118.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • enjambée — ENJAMBÉE. s. fém. L espace qu on enjambe; l action, le pas, qu on fait pour enjamber. Faire de grandesenjambées …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • enjambée — Enjambée. s. f. Le pas, l espace qu on enjambe, l action qu on fait pour enjamber. Faire de grandes enjambées …   Dictionnaire de l'Académie française

  • enjambée — (an jan bée) s. f. Pas le plus grand qu on puisse faire en étendant les jambes. •   A tant fait par ses enjambées Qu avec les hardes dérobées, Auprès d Énée il s est rendu, SCARRON Virg. I. •   Dieu sait les enjambées qu elle faisait pour s en… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • enjambée — nf., grand pas ; étendue d un pas, espace qu on enjambe ; action d enjambée ; saut, bond : éKANBÂ nf. (Aillon J., Albanais.001, Annecy.003, Arvillard, Chambéry, Giettaz, Montagny Bozel.026, Thônes.004, Tignes, Villards Thônes | Saxel.002b),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • enjambée — Une enjambée, Quantum spatij cruribus diuaricatis metiri queas …   Thresor de la langue françoyse

  • ENJAMBÉE — s. f. L action, le pas qu on fait pour enjamber ; ou L espace qu on enjambe, qu on peut enjamber. Faire de grandes enjambées. Il y a d ici là trois enjambées …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ENJAMBÉE — n. f. Action d’enjamber ou Espace qu’on enjambe, qu’on peut enjamber. Faire de grandes enjambées. Il y a d’ici là trois enjambées …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • andain — [ ɑ̃dɛ̃ ] n. m. • XIVe; « enjambée » XIIIe; probablt d un dér. pop. du lat. ambitus « circuit, pourtour » ♦ Ligne de foin séché, que l on forme après le fanage et avant le ramassage (opération de l andainage faite par un andaineur rotatif). ⊗ HOM …   Encyclopédie Universelle

  • foulée — [ fule ] n. f. • XIIIe; de fouler 1 ♦ Vén. (au plur.) Trace que la bête laisse sur l herbe ou les feuilles mortes. ⇒ piste, voie. Les foulées du cerf. 2 ♦ (1846) Appui que le cheval prend sur le sol à chaque temps de trot ou de galop; par ext.… …   Encyclopédie Universelle

  • pas — 1. pas [ pa ] n. m. • 1080; en pas que « aussitôt que » 980; lat. passus I ♦ UN, DES PAS. 1 ♦ (1080) Action de faire passer l appui du corps d un pied à l autre, dans la marche. Faire un pas en avant, en arrière (⇒ recul) , sur le côté. Avancer,… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”